Home / Installation / Pose - Fosse Septique / Tout savoir sur la tranchée d’épandage ou tranchée drainante

Tout savoir sur la tranchée d’épandage ou tranchée drainante

Dans un projet de construction, la connexion à un réseau d’assainissement collectif est une démarche obligatoire. A la rigueur, un système d’assainissement individuel peut suffire dans certains cas. Ainsi, tenir compte des démarches imposées par l’administration reste une attitude des plus sensées. Afin de pouvoir accéder à l’ensemble des dispositifs d’assainissement existants, il existe un certain nombre d’infrastructures et d’équipements à mettre en place. Pour que les équipements soient fonctionnels et efficaces, il faut tenir compte de certains facteurs comme l’éloignement de la maison par rapport au réseau, la nature et les caractéristiques du sol, etc. Parmi ces équipements, il y a ce que l’on appelle la tranchée d’épandage ou aussi tranchée drainante en assainissement individuel. Qu’est-ce que c’est ?

Le rôle de la tranchée d’épandage ou tranchée drainante

La tranchée drainante, appelée aussi tranchée d’épandage, est un élément intégrant d’un dispositif d’assainissement. Elle est destinée à capter les eaux usées, issues de ce que l’on désigne par « fosse toutes eaux », pour les évacuer ensuite dans des couches plus profondes du sol. Ce sera ainsi le sol qui va, par la suite, purifier les eaux usées, avant que celles-ci n’atteignent la nappe phréatique.

Le fonctionnement d’une tranchée drainante

La tranchée d’épandage est un système constitué de plusieurs composants, à savoir les regards, les tuyaux et la couche de graviers.

A ce titre, elle est composée de deux regards de fonctions différentes. Le premier joue le rôle de distribution des eaux, à travers les tuyaux. Le second sera celui qui va capter de nouveau, les eaux issues des tuyaux. Chaque tuyau traversera la couche de gravier qui servira de filtre. L’ensemble de ce processus est appelé épuration.

Les conditions favorables à l’installation de la tranchée drainante

La tranchée d’épandage ne peut être mise en place que sous certaines conditions. Elle nécessite par exemple un sol à capacité d’infiltration élevée se situant entre 25 et 500 millimètres d’eaux infiltrées par heure. Par ailleurs, la couche supérieure du sol doit être suffisamment épaisse, d’au moins 75 cm. L’installation de la tranchée drainante demande une superficie relativement vaste et légèrement inclinée.

Quant aux dispositifs, ils doivent respecter plusieurs caractéristiques bien précises, entre autres :

  • Les tuyaux doivent nécessairement avoir des diamètres de plus d’une centaine de millimètres et être dotés de petits trous tous les 15 cm environ, avec des diamètres minimums de 5 mm.
  • Les tranchées sont placées de un demi-mètre à un mètre de profondeur, avec des largeurs d’au moins un demi-mètre et espacées de un mètre.
  • La couche de graviers doit avoir une épaisseur minimale d’un demi-mètre, avec des graviers d’environ 20 mm de diamètres.
  • Etc.

Bref, l’installation d’une tranchée d’épandage doit répondre à des techniques et des normes bien précises. Une étude préalable, effectuée par des professionnels, est toujours de rigueur.

Scroll To Top