skip to Main Content

Les étapes de fonctionnement d’une fosse septique

Les étapes De Fonctionnement D’une Fosse Septique

Tous les types d’eaux usées doivent être raccordés à une fosse septique afin d’être traités.

C’est de là qu’est tirée l’appellation de « fosse toutes eaux » car cette dernière s’occupe du traitement de toutes les eaux usées d’une habitation, exceptées les eaux de pluies.

En effet, celles-ci créent généralement un effet de ruissellement, accélérant ainsi l’évacuation des eaux usées et faisant disparaître la vie bactérienne de la fosse. De cette manière, les eaux usées ne sont pas traitées convenablement.

C’est pour cela que les eaux de pluie doivent être traitées individuellement.

Les trois étapes suivantes sont nécessaires lors du traitement des eaux usées d’une fosse septique :

La rétention

Les eaux usées doivent être décantées avant d’être rejetées dans la nature.

Pour cela, il est impératif qu’une fosse septique soit installée dans un lieu stable et accessible, et dont la taille s’adapte aux normes de l’habitation à laquelle elle est destinée.

Généralement, il est recommandé de choisir une fosse septique de contenance un peu supérieure à celle requise afin d’assurer plus de sécurité.

Cet espace  de rétention offre également un meilleur milieu et une plus grande mobilité pour les bactéries afin qu’elles puissent opérer plus efficacement.

La décantation

Lors de l’accumulation des eaux usées dans la fosse septique, les différentes substances sont soumises à la gravité. Ainsi, elles séjournent au fond, formant des boues.

Les substances légères s’accumulent, quant à elle, en surface en formant une sorte d’écume, connue généralement sous le nom de « chapeau ».

Le reste des substances, à savoir les liquides, restent coincées au centre.

Lors de la décantation, une partie des boues est décomposée par les bactéries anaérobies. Ce phénomène est également appelé « digestion ».

Pendant la décantation, les trois couches de substances sont séparées.

Il en résulte le dégagement de 3 types de gaz, à savoir le gaz carbonique, l’hydrogène sulfureux et le méthane.

C’est pour cette raison qu’on souligne souvent l’importance de la ventilation d’une fosse septique.

La liquéfaction :

Quand les matières se décomposent, les substances liquides sont purifiées. Cette partie peut donc être rejetée via un plan épandage fosse septique.

L’évacuation se fait naturellement, car les nouvelles eaux usées poussent les anciennes vers la sortie. (ex: fonctionnement fosse toutes eaux )

Notez donc qu’il est recommandé de surveiller constamment sa fosse septique et de l’entretenir afin de lui assurer un bon fonctionnement.

Certaines pratiques sont donc à éviter, tels que le jet de produits chimiques qui risquent d’ éliminer les bactéries essentielles à la décantation.

Back To Top