fbpx
skip to Main Content

La pompe de relevage des eaux usées

La Pompe De Relevage Des Eaux Usées

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

L’évacuation des eaux usées d’une fosse vers le système d’assainissement s’avère parfois difficile, notamment lorsque le niveau des eaux de la fosse est inférieur à celui du réseau s’assainissement. Il faut dans ces cas-là recourir à un relevage des eaux usées grâce à une pompe de relevage.

Les types d’eaux usées

Sachez qu’il existe une appellation pour les eaux usées en fonction de leur provenance. Les eaux claires regroupent les eaux issues des machines à laver, de l’évier, de la douche, des baignoires, des lave-linge, etc. Les eaux-vannes désignent celles qui proviennent de vos toilettes et sont par conséquent chargées de produits et matières organiques. Vous entendrez également parler d’eaux noires, qui est une autre appellation pour les eaux-vannes. Enfin, il y a les eaux chargées de boues.

La nécessité du pompage

La gravité se charge normalement d’évacuer les eaux usées vers les égouts grâce à des canalisations spécialement conçues pour avoir une légère pente (3 à 5 cm de pente par mètre). Mais parfois, certaines circonstances du terrain ne permettent pas une telle configuration, et l’évacuation est impossible. En effet, un logement pourrait par exemple se trouver à un niveau beaucoup plus bas que la fosse septique (ou les égouts), ou que la pente de la canalisation ne soit pas suffisante. Les eaux qui ne peuvent circuler librement commencent alors à s’accumuler dans les canalisations et finissent par remonter vers la maison. Pour y remédier, un pompage s’impose.

La pompe de relevage

C’est un appareil électrique destiné à faciliter le transport les eaux usées vers les fosses septiques ou directement vers les égouts. Équipée d’un moteur et d’un tuyau pour les eaux usées, elle est placée près de l’habitation et évacue l’eau en la pompant systématiquement dès qu’un seuil est atteint.


L’inconvénient de ces engins est leur vulnérabilité aux pannes d’électricité. Beaucoup de modèles comprennent cependant des systèmes de remise en marche automatique après les pannes.

Choisir la pompe idéale

Choisir le bon modèle peut s’avérer délicat. En effet, ces modèles présentent des performances qui varient en fonction du type de raccordement vers la fosse ou les égouts. Lors de l’achat,  veillez à tenir compte :

  • du diamètre de passage et du profil de la turbine : les turbines qui ne peuvent être bouchées sont à privilégier parmi celles proposées ;

  • du débit de la pompe : un diamètre de 53 mm assurera un débit moyen de 5 m3/heure. Un débit élevé est particulièrement recommandé ;

  • du volume utile de la cuve : en regard de l’entretien et de l’installation ;
  • de la hauteur nanométrique totale : hauteur entre l’arrivée de la cuve et le point de refoulement le plus élevé. Une marge de 10% est à prendre.

L’installation

L’appel à un professionnel est fortement recommandé si vous n’avez encore jamais réalisé ce type d’installation. Pour les adeptes du bricolage, ce sera une entreprise relativement simple.

Le prix de ces engins est assez onéreux. Comptez ainsi jusqu’à 1 000 € pour un modèle réellement efficace. Notez que les modèles de base ne peuvent être enterrés. Considérez cependant cet achat comme un investissement à long terme.

comprendrechoisir

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top