fbpx
skip to Main Content

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Vidange d'une fosse septique : tout ce qu'il faut savoir

La vidange d’une fosse septique est une opération qui doit être réalisée à une fréquence régulière. Cette intervention requiert idéalement les services d’un professionnel et comporte diverses étapes. Suivez le guide pour tout savoir de ce type de prestation.

Le fonctionnement d’une fosse septique

Il faut savoir au l’installation d’une fosse septique est indispensable si votre propriété n’est pas raccordée à un système d’assainissement collectif. C’est en effet un dispositif propre et individuel à votre maison, à l’inverse d’un réseau d’égouts municipaux. Par ailleurs, ce dernier sert généralement à acheminer des déchets vers un système d’évacuation des eaux que la commune entretient. Les eaux usées découlant de vos toilettes, de vos douches et de vos éviers terminent leur course dans votre fosse septique. Dans la pratique courante, l’installation est enterrée dans le jardin. En pénétrant dans la fosse, ces eaux se répartissent naturellement en trois catégories. D’un côté, les déchets solides terminent au fond de la fosse ou des bactéries se chargeront de les désagréger. Une couche intermédiaire renferme de l’eau tandis que la surface comprend des huiles et des graisses formant une sorte d’écume. Une fois que les déchets sont transformés en boues, l’eau chemine dans les tuyaux. Elle se déverse ensuite dans le lit filtrant puis se répand dans le sol.

Faire appel à un professionnel pour la vidange d’une fosse septique

Dans la pratique, il est nécessaire de procéder à la vidange d’une fosse septique tous les quatre ans. En effet, on considère que l’intervention doit être faite quand le volume des boues stockées atteint près de la moitié du volume total de la fosse. Il est cependant préférable de toujours faire appel aux services d’un professionnel agréé pour ce type de manœuvre. Vous pouvez ainsi recourir aux services d’une entreprise spécialisée pouvant justifier d’une agrégation de la préfecture. La société en question présentera alors un certificat lors de l’audit de fonctionnement mené par le Service Public d’Assainissement Collectif ou SPANC. Cet organisme est néanmoins aussi en mesure de délivrer ce genre de prestation. Lors d’un éventuel contrôle, il vous suffit de présenter la facture détaillée de la vidange pour prouver son entretien en bonne et due forme.

Quand procéder à la vidange d’une fosse septique ?

Dès que vous constatez que le volume de boue atteint un seuil assez important, il faut impérativement programmer une vidange. Si vous vous risquez à laisser la boue s’accumuler, des odeurs nauséabondes vont assurément envahir votre propriété. Dans le cas d’une microstation, il est impératif que le volume de la boue soit inférieur à 30% du volume de la cuve de prétraitement. En fonction du système existant, il faudra ainsi procéder à la vidange tous les 6 mois à 2 ans.


Les mesures à vérifier

Un certain nombre de points requièrent votre attention au cours d’une vidange. Après l’opération, il faut que la fosse septique soit remise rapidement en eau. Ceci, afin d’éviter la compression du sol et donc, l’écrasement de la fosse. Assurez-vous par ailleurs que le vidangeur laisse un peu de boue au fond de la cuve au moment de l’intervention. Ce résidu contient en effet des bactéries d’épuration qui vont réactiver instantanément le traitement des eaux. Il faut également procéder régulièrement au nettoyage du dégrilleur se trouvant à l’entrée de la fosse. De même, vérifiez régulièrement le préfiltre retenant les particules de boues à la sortie de l’installation. Comme il permet d’éviter le colmatage de la fosse, son entretien doit se faire 2 à 3 fois par an. Le vidangeur vous recommandera également de nettoyer le bac dégraisseur environ tous les 6 mois.  

Les spécificités d’un bordereau de vidange

Au cours d’une vidange de fosse septique, le vidangeur délivre au propriétaire un bordereau faisant mention de son nom et de sa raison sociale, du numéro départemental de l’agrément et de l’identification de son véhicule. Par ailleurs, le document précise également les coordonnées du propriétaire de l’installation et la date de l’intervention. Pour que la pièce soit valable, le professionnel doit aussi désigner et mentionner la quantité des produits vidanges ainsi que le lieu où l’élimination a eu lieu.

Le prix de la vidange d’une fosse septique

Si vous envisagez de faire la vidange de votre fosse septique, prévoyez un budget moyen entre 150 à 300 euros. Le coût de l’opération dépend généralement du type d’installation dont vous disposez. Toutefois, c’est plus couramment le filtre qui est sujet à réparation, parfois même, parallèlement à la vidange. Le prix de cet élément varie de 18 à 20 euros pour un sac de 40 kilos. D’autres pièces peuvent aussi faire l’objet d’une réparation ou d’un remplacement dont la pompe submersible et les couvercles en béton. Leur prix se chiffre habituellement entre 5 et 350 euros.

Découvrez nos derniers articles

Quand doit on faire la vidange de la fosse septique?

La vidange de la fosse septique est primordiale pour garantir…

Vidange de la fosse septique

La vidange de la fosse septique est une nécessité. Mais…

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top