Home / Installation / Pose - Fosse Septique / Réaliser des tranchées d’épandage

Réaliser des tranchées d’épandage

La tranchée d’épandage désigne la filière de traitement dans le sol en place. Lorsqu’elle est à faible profondeur, elle constitue une priorité en assainissement non collectif. Ce système est constitué de canalisations de dispersions qui sont placées à moindre profondeur dans des tranchées gravillonnées. Ces dernières favorisent une lente infiltration des effluents qui sont traités au préalable sur une grande surface.

Fonctionnement des tranchées

Pour pouvoir réaliser une tranchée d’épandage, il faut que le terrain soit raisonnablement perméable avec une surface de 150 m² à 200 m² au minimum. Le sol doit être profond au moins de 70 cm et la pente du terrain inférieure à 5 %. Pour le bon fonctionnement de ce dispositif, il est impératif que le terrain soit perméable, permettant une remontée des eaux, et contienne des produits chimiques nécessaires pour la filtration des eaux usées.

Pour le prix d’une tranchée d’épandage, il faut compter de 4 000 à 6 000 euros pour une filière incluant la pose. Mais avant de commencer les travaux des tranchées, il faut effectuer un prétraitement par fosse toutes eaux.

Réalisation des tranchées d’épandage

La réalisation des tranchées d’épandage doit respecter plusieurs règles :

  • Il ne faut pas effectuer le terrassement lorsque le sol est détrempé ou humide.
  • On doit veiller à ce que l’exécution des travaux n’entraîne pas un compactage des terrains réservés à l’infiltration. Pour cela, on laboure avec un râteau le fond et les parois après le passage de la pelle mécanique.
  • Il ne faut surtout pas laisser les tranchées ouvertes plus d’une journée.
  • On dispose sur le fond de la tranchée environ 30 cm de graviers.
  • Ensuite, on pose les tuyaux d’épandage au milieu de la tranchée dont les orifices sont orientés vers le bas, directement sur le gravier.
  • Puis, on fixe les tuyaux sur une couche de 10 cm de graviers lavés présentés de part et d’autre.
  • On procède ensuite au bouclage à l’aide de tuyaux perforés, posés sur du gravier lavé, raccordés aux tuyaux d’épandage vers un regard de contrôle. La jonction entre ces éléments doit être horizontale et stable.
  • On recouvre toute la surface des tranchées d’infiltration avec un géotextile imputrescible perméable à l’eau et à l’air en remontant de 10 cm sur les parois.
  • Enfin, il faut protéger le terrain d’épandage contre les eaux de ruissellement provenant des surfaces imperméabilisées. Ainsi, le terrain sera légèrement surélevé ou ceinturé par un conduit.
Scroll To Top