Home / Installation / Pose - Fosse Septique / Les particularités d’un tertre infiltration

Les particularités d’un tertre infiltration

L’assainissement non collectif ou assainissement individuel est une installation autonome dont la mise en place est exigée par les réglementations en vigueur, régissant le domaine. Ce système assure le traitement des eaux usées d’une habitation qui n’est pas connectée à un réseau public prévu à cet effet. Pour cela, il faut dans la majorité de cas (sauf pour la micro-station d’épuration), installer une fosse toutes eaux assurant le prétraitement des eaux usées, qu’on complète par un dispositif de traitement comme le filtre à sable, le lit d’épandage et le tertre d’infiltration. Ce dernier constitue le dispositif de traitement des eaux usées par le sol, le plus coûteux.

Spécificités d’un tertre infiltration

On opte pour un tertre d’infiltration en complément d’une fosse toutes eaux quand :

  • Le sol ne permet pas l’installation d’un épandage.
  • La nappe phréatique se trouve à moins de 80 cm de profondeur, autrement dit, beaucoup trop proche de la terre ferme.
  • Le sol est constitué de roches.
  • Le terrain à équiper est situé en zones submersibles.

Le tertre d’infiltration est parfois installé complètement hors du sol, mais aussi partiellement enterré.

Sa surface de base est largement supérieure à celle de son sommet. Leurs valeurs varient, à la fois, en fonction des  nombres des pièces principales de l’habitation et de la nature du sol.

A titre d’exemple : A 5 pièces principales doit correspondre une surface de base de 90m2 et une surface au sommet de 25 m2 si c’est un sol composé de limon. Les valeurs des surfaces sont beaucoup plus petites pour un sol composé principalement de sable

Constitution d’un tertre infiltration

La constitution d’un tertre d’infiltration est analogue à celui d’un filtre à sable horizontal sauf que le sens de superposition des couches est inversé. Il est constitué :

  • D’un géotextile.
  • Une couche de graviers ou de galets (épaisseur comprise entre20cm et 30cm) dans laquelle passent les canalisations de répartition.
  • Une couche de sable (épaisseur 70 cm environ)
  • D’un géotextile anti-contaminant recouvrant entièrement l’installation.

En amont et en aval de l’installation se trouvent respectivement le regard de répartition et celui du bouclage.

Fonctionnement d’un tertre infiltration

Les eaux usées prétraitées sorties de la fosse et passant par le regard de répartition traversent les différentes couches de graviers et de sable siliceux avant de disparaitre dans le sol

Le sable joue le rôle d’épurateur des eaux qui seront ensuite dispersées dans le milieu naturel par infiltration, à partir du sol en place.

Si la pente n’arrive pas à écouler les eaux de la fosse vers le tertre, il faut alors installer une pompe de relevage .

Scroll To Top